Qu’est ce qu’un Thuileur et pourquoi en écrire un en 2016 ?

Qu’est ce qu’un Thuileur et pourquoi en écrire un en 2016 ?

Le Thuileur ou Tuileur

Initialement le Thuileur ou Tuileur est un officier d’une Loge maçonnique chargé de vérifier l’appartenance maçonnique des Frères qui se présentent au Temple. L’opération de contrôle s’appelle « tuilage ». Ceux qui ne possèdent pas les « secrets » du degré ne seront pas acceptés et seront refoulés.
Les secrets maçonniques sont caractéristiques et spécifiques à chaque degré du Rite.

Par extension, un Thuileur est aussi un document regroupant les différentes caractéristiques de chaque degré.
Cela, vous le comprenez bien, est indispensable, car avec le Rite Écossais en 33 degrés, la somme des informations à retenir est très importante.
Ces documents sont donc devenus très rapidement des mémorandums très utiles pour les « vérificateurs » mais aussi pour les frères eux-mêmes, qui y trouvent les caractéristiques des degrés qu’ils possèdent.

Que contient un Thuileur ?

Il contient pour chaque degré la légende, les décors des Loges ou du local de réunion, les décors portés par les franc-maçons et le mémento de « questions-réponses » à donner au Thuileur qui vérifie la qualité du Frère.
Les plus anciens Thuileurs datent des plus anciennes traces écrites historiques de la Franc-maçonnerie.  Soit le XVIIème siècle.
Les Thuileurs classiques du Rite Écossais Ancien et Accepté datent de 1804-1830. Une nouvelle version importante fut réalisée lors du Convent de Lausanne en 1875, mais les rituels utilisés ne sont plus les mêmes qu’aujourd’hui car certains d’entre-eux avaient été quelque peu dénaturés au cours du XIXème siècle.

Pourquoi écrire un Thuileur aujourd’hui en 2016 ?

Il existait aussi, au cours du XIXème siècle, des recueils des décors montrant les tabliers et autre médailles caractéristiques de chaque degré ; mais rien concernant les décors utilisés aujourd’hui n’a été publié depuis.
Depuis plusieurs années, les rituels utilisés sont des versions les plus proches des anciens rituels.

Il était de plus en plus indispensable de mettre en forme un document récapitulatif des caractéristiques des degrés utilisés aujourd’hui.
En particulier avec une iconographie utilisant les dernières techniques du numérique tout en gardant une « patine » ancienne et le symbolisme  ancien. Cela consiste à être dans la « modernité traditionnelle », puisque la tradition n’est pas figée.
Il y avait aussi lieu de modifier l’ancienne présentation et d’utiliser les progrès de la méthode pédagogique pour réaliser une présentation sous forme de tableau des spécificités de chaque degré.

Le livre proposé est donc un recueil de tous les degrés du Rite Écossais Ancien et Accepté avec pour chacun :

  • La légende du degré ;
  • Le tableau de Loge, synthèse du degré ;
  • Une fiche récapitulative du degré et de ses caractéristiques sous forme d’un tableau facilitant l’étude des degrés et des liens transversaux entre les degrés ;
  • Une page d’illustrations montrant les décors utilisés dans le degré.
  • Cinquante huit pages de notes en fin d’ouvrage donnant les sources utilisées ainsi que de nombreuses illustrations de tableaux de Loge anciens, de décors de Loge et de Frères.